+7(499)344-03-03 7(916)657-61-72 24 Prenez Votre rendez-vous 24h sur 24
Записаться на прием
Oganes Edouard Dilanyan MD, PhD
Chirurgien-urologue-oncologue
image/svg+xml Hôpital clinique municipal A.K. Eramichantsev
15, rue Lenskaya, Moscou
+7(499)344-03-03
7(916)657-61-72
24 Prenez Votre rendez-vous 24h sur 24

Colique rénale

Si Vous êtes en train de lire cet article et Vous sentez avoir une colique rénale, arrêtez la lecture. Appelez un médecin. Appelez-moi ou n'importe quel urologue, les Urgences, peu importe.

«Les hommes ayant souffert d'une colique rénale, commencent à valoriser les femmes. Les douleurs lors d'un accouchement ressemblent à celles d'une colique rénale»

Une colique rénale – c'est un état exigeant un soutien professionnel et une hospitalisation urgents, et ceci – sans une étude réfléchie ou une recherche de moyens de traitement populaires.

La colique rénale – une attaque de douleur forte, brusque et aiguë dans les lombes, provoquée par un trouble rude du reflux urinaire du rein. Très souvent on éprouve cette douleur dans l'aine, et le patient essaie de trouver une position plus confortable, mais en vain.

On dirait – il n'y a rien. Mais une définition brève et sèche de la colique rénale ne pourrait pas du tout dévoiler tout le danger de ce symptôme. Réfléchissez Vous-même: de première vue, on n'arrive souvent pas à distinguer une colique rénale et une attaque d'appendicite. Cela pourrait aboutir à une pyélonéphrite purulente aiguë, ce qui est un état qui pourrait exiger une extirpation du rein dans certains cas.

Il ne faut surtout pas se prescrire un traitement soi-même: la colique rénale est capable de mutiler.

Diagnostic de la colique rénale

Le plus souvent, une colique rénale est le résultat de la fermeture de l'urètre par un calcul lors d'une lithiase. Un peu moins souvent la colique rénale pourrait apparaître lors d'une hydronéphrose, dans certains cas elle pourrait être le résultat d'une fermeture de l'urètre par un caillot de sang ou un fragment de tumeur en cas d'un cancer du rein. En cas de toutes ces situations, l'urine n'arrive pas à quitter le bassinet du rein, celui-ci se dilate, les terminaisons nerveuses commencent à s'irriter. Une douleur intense et très pénible apparaît.

Le diagnostic de la colique rénale suppose une consultation obligatoire en tête à tête avec un urologue. On ne pourrait pas distinguer une colique rénale et, par exemple, une radiculite et même pire – une appendicite aiguë, par téléphone ou par Internet.
Réfléchissez Vous-même: le diagnostic d'une colique rénale inclut:

  • Examen du patient,
  • Palpation de l'abdomen et des reins,
  • Ultrasonographie des reins – c'est une méthode de diagnostic de la dilatation du bassinet du rein,
  • Analyse de sang complète, analyse d'urine complète, ensemencement urinaire,
  • Urographie et urographie excrétoire – méthode d'examen radiographique permettant de révéler les calculs, ainsi que d'évaluer l'état fonctionnel des reins,
  • Dans le traitement de l'urolithiase, on fait souvent recours à une tomographie computérisée permettant de définir la densité du calcul, ses dimensions et sa situation précise.

Traitement de la colique rénale

Comme une attaque de la colique rénale n'est qu'un symptôme d'affection du rein, en effet, il n'existe pas de terme «traitement de la colique rénale». Pourtant, on pourrait dire qu'une colique rénale – c'est le résultat du blocage du reflux urinaire du rein. C’est pour cette raison que si nous parlons d'un traitement de la colique rénale, cela signifie que nous parlons des méthodes de la récupération du reflux urinaire.
Le premier type du traitement qu’on rencontre souvent – c’est le traitement médicamenteux, un traitement conservateur. Il vise à une sortie indépendante du calcul: le patient prend des médicaments calmants et spasmolytiques, mais il est sous la surveillance de son médecin. Une question se pose: ne serait-il pas possible de trouver les noms de médicaments sur Internet et de se faire traiter à domicile? Malheureusement, plusieurs de nos concitoyens agissent de cette manière et, par conséquent, viennent à l’hôpital avec une pyélonéphrite purulente aiguë qui est en général un résultat d’une infection qui est venue s’ajouter à la stagnation de l’urine. Réfléchissez Vous-même. Si le patient est à l’hôpital, une surveillance dynamique est mise en place par le docteur. En cas de symptômes de pyélonéphrite, le docteur entreprend des mesures actives de régularisation urgente du reflux urinaire: pose d’un stent sur le rein ou néphrostomie par ponction.
Une pose d’un stent sur le rein lors d’une colique rénale – c’est une intervention lors de laquelle on pose un stent dans l’urètre – c’est un tube de passage de l’urine, du rein vers la vessie.
Une néphrostomie par ponction. Dans certains cas de blocage du reflux urinaire où l’on a affaire à une infection et à une inflammation purulente du rein, il devient impossible d’effectuer une pose de stent. Alors, on introduit un tube – néphrostome, dans le système cavitaire du rein: on le fait par le biais d'une petite perforation, sous contrôle ultrasonographique. Cette méthode permet de liquider la matière purulente du rein et de résoudre le problème de l'extraction du calcul urétéral du patient dans le cadre d'une visite médicale planifiée, avec une plus grande sécurité pour sa vie.
Ainsi, pour la plupart des cas, un traitement d'une colique rénale – c'est une méthode qu'on choisit afin de récupérer le reflux urinaire du rein. Faudrait-il se faire traiter une colique rénale à domicile? Non, il ne faut pas. En cas où l'on sent être atteint d'une colique rénale, on n'a qu'une chose à faire: c'est de s'adresser à un urologue. De manière urgente.

Your city - Ashburn. Learn how we can organize your visit to Moscow for treatment.
Prenez un rendez-vous
Comment nous rejoindre:
Hôpital clinique municipal A.K. Eramichantsev

15, rue Lenskaya, Moscou
Transport en commun
Station du métro Babouchkinskaya, premier wagon du centre. Sortez à Votre droite et tournez à droite, encore une fois. A la sortie du Métro, Vous Vous retrouverez dans la rue Enisseyskaya et, pour une meilleure orientation, Vous verrez, à Votre gauche, la Chapelle de St.Nicolas. Prenez la rue Enisseyskaya et continuez tout droit, environ 300 mètres. Ensuit traversez la rue Menjinski et continuez tout droit par la rue Enisseyskaya, jusqu'au carrefour des rues Enisseyskaya et Lenskaya. Une fois arrivé au signal lumineux du carrefour, tournez à gauche et traversez la rue Enisseyskaya, prenez la rue Lenskaya. Allez tout droit, environ 70 mètres. Vous allez voir l'Entrée de l'Hôpital clinique municipal A.K. Eramichantsev.
En voiture
Pour y arriver du centre-ville: Prenez l'avenue Mir. Tournez à droite, sur la rue Lyettchik Babouchkine, ensuite conduisez sur la ligne gauche et Vous sortirez sur la rue Enisseyskaya. Conduisez tout droit par la rue Enisseyskaya – jusqu'à la rue Lenskaya. Trournez gauche, sur la rue Lenskaya. Vous allez voir l'Entrée de l'Hôpital clinique municipal A.K. Eramichantsev.
Pour y arriver de la MKAD (Voie périphérique automobile de Moscou): Sortez sur la rue Ostachkovskaya, ensuite conduisez tout droit par la rue Enisseyskaya, jusqu'à son croisement avec la rue Petchorskaya. Retournement. Conduisez tout droit jusqu'au signal lumineux sur la rue Lenskaya, ensuite tournez à droite – sur la rue Lenskaya. Vous allez voir l'Entrée de l'Hôpital clinique municipal A.K. Eramichantsev.

Coordinates: 55.865801, 37.666290