+7(499)344-03-03 7(916)657-61-72 24 Prenez Votre rendez-vous 24h sur 24
Записаться на прием
Oganes Edouard Dilanyan MD, PhD
Chirurgien-urologue-oncologue
image/svg+xml Hôpital clinique municipal A.K. Eramichantsev
15, rue Lenskaya, Moscou
+7(499)344-03-03
7(916)657-61-72
24 Prenez Votre rendez-vous 24h sur 24

Sang dans les urines

Il existe près de 170 causes d’apparition du sang dans les urines. Oui, la plupart parmi elles sont bénignes. La présence du sang dans les urines chez les femmes pourrait être due aussi bien à la cystite qu'aux règles. Quant aux hommes, la présence du sang dans les urines pourrait être causée par une prostatite, un adénome de la prostate ou un endommagement de l'urètre... Même, une descente du rein pourrait aboutir à une apparition de globules rouges dans les urines – une hématurie. Il y a des causes thérapeutiques d'hématurie – c'est la glomérulonéphrite, ainsi que des causes chirurgicales – une percée d'un kyste rénal dans le bassinet. Très souvent, un calcul rénal ou urétéral, ainsi qu'une simple prise d'aspirine pourraient aboutir à une hématurie.

Cependant, la présence du sang dans les urines pourrait avoir des causes provenant des maladies oncologiques aussi bien chez les femmes que chez les hommes. Surtout, s'il n'y a aucune douleur et si, dans un état en plein santé, les urines ont commencé à ressembler à des lavures de viande. D'ailleurs, c'est de cette manière qu'on le décrit dans la médecine officielle – «des urines de couleur de lavure de viande». On rencontre cela en cas d'un cancer de la vessie. L'apparition de caillots vermiformes prévient d'un endommagement d'un vaisseau dans le rein par la tumeur, suite auquel le sang s'est déversé dans l'urètre et s'est transformé en caillots.

Une histoire ordinaire sur la présence du sang dans les urines

... – Arrêtez, Docteur Dilanyan, ce sont des bêtises! Un peu de sang dans mes urines et quoi donc? Laisser tomber toutes mes affaires et venir te voir? Dis-moi ce que je dois prendre pour que les urines cessent d'être rouges. J'ai 5 réunions demain! Ensuite, je pars pour deux mois... En plus, les urines ne sont plus rouges, ce n'est que dans l'analyse d'urine...
- Et ensuite, Ivan Petrovitch, Vous allez revenir avec un diagnostic d'un «cancer inopérable de la vessie». Soit un «cancer du rein au quatrième stade». Et je Vous écrirai dans l'histoire de la maladie que «Le conseil de médecins a conclu que le patient était incurable. Prescription: anesthésie symptomatique».
Je parlais d'un ton sec et d'affaire. Ça m'arrive très rarement de parler comme ça, mais ce copain s'est toujours distingué (Dieu merci, il l'est toujours) par une obstination extrême. C'est inutile de le persuader, de lui expliquer ou de lui raconter des choses – aucun sens. Le pire: c’est un ancien médecin. C'est vrai qu'il n'était pas urologue, mais il est administrateur et ceci, depuis plusieurs années. Mais on nous a toujours dit une chose, dans toutes les chaires de l'université: «As-tu vu du sang dans les urines – cherche une tumeur». Et d'un coup, une idée m'est venue à l'esprit: si un médecin me demande une pilule pour faire disparaître le rouge des urines, patient ordinaire sera-t-il inquiété en voyant du sang dans ses urines?

«Ah, je me suis persuadé que la syphilis était affreuse parce qu'elle n'était pas affreuse»
M.A. Boulgakov «Récits d'un jeune médecin»

Un patient, sera-t-il inquiété en voyant du sang dans les urines?

Non, il ne le sera pas. La moitié des patients vont penser qu'ils ont pris froid et que probablement c'est une cystite. Ma mémoire «complaisante» m'est tout de suite venue à l'aide, en me rappelant les cas nombreux, lorsqu'à ma question: «Avez-Vous eu du sang dans les urines?», le patient déjà incurable, avec les métastases dans les os et n'ayant déjà besoin que dans les analgésiques narcotiques me répondait: «Oui, il y a 7-8 mois...» – Etes-Vous alors allé voir quelqu'un? – Personne. Je me suis renseigné sur Internet qu'il y avait quelque pilule avec de l’effet, donc, j'en ai pris et c'est tout, plus rien.
Mais il pourrait être sauvé. S'il consultait un médecin à temps.

«Tout homme intelligent devrait connaître la couleur de son sang»
Paroles attribuées au Professeur Z.S. Veinberg

Il y a du sang dans les urines, mais pas de douleur...

Malheureusement, la plupart des cas d'apparition du sang dans les urines sans douleurs sont liés à des maladies oncologiques du système urinaire. Dans tous ces cas la tumeur, dont les dimensions augmentent, endommage les vaisseaux du rein ou de la vessie, rarement – ceux de l'urètre. Si l'on n'y fait pas attention, l'hémorragie cessera, probablement. Et quand Vous aurez du sang dans les urines pour la seconde fois, il sera déjà trop tard de faire quoi que ce soit. Alors, il ne faudrait pas négliger une hématurie ou une érythrocyturie – du sang dans les urines. C'est un symptôme très grave, exigeant un diagnostic urgent.
... Et en ce qui concerne le cas d'Ivan Petrovitch là non plus, je n'alertais pas en vain... Malheureusement. D'ailleurs, nous n'avons pas retardé son diagnostic – la tumeur n'était pas encore sortie hors les limites de la muqueuse de la vessie. Bien sûr, il n'est pas parti en mission, car il se trouvait sur la table à opération. Mais il s’est fait conserver la vessie, car on ne lui a enlevé que la tumeur. Peut-être même la vie, qui sait?

«Quoi faire?»
N.G. Tchernychevski

Diagnostic approfondi des causes d’apparition du sang dans les urines

Allez consulter un médecin. Et d’urgence. En cas de présence du sang dans les urines, un volume adéquate d’examens médicaux suppose: une analyse d’urine complète, un ensemencement d’urine, une ultrasonographie détaillée, une cartographie du flux Doppler couleur des organes du système urinaire et, souvent, une cystoscopie. Le dernier examen médical permetrait de détecter la source de l’hémorragie dans la vessie ou dans l’urètre et d’effectuer une biopsie de la vessie. En cas de certains symptômes une tomographie computérisée (CT-scan) ou une IRM (Imagerie par résonnance magnétique) pourraient être prescrites.

Your city - Ashburn. Learn how we can organize your visit to Moscow for treatment.
Prenez un rendez-vous
Comment nous rejoindre:
Hôpital clinique municipal A.K. Eramichantsev

15, rue Lenskaya, Moscou
Transport en commun
Station du métro Babouchkinskaya, premier wagon du centre. Sortez à Votre droite et tournez à droite, encore une fois. A la sortie du Métro, Vous Vous retrouverez dans la rue Enisseyskaya et, pour une meilleure orientation, Vous verrez, à Votre gauche, la Chapelle de St.Nicolas. Prenez la rue Enisseyskaya et continuez tout droit, environ 300 mètres. Ensuit traversez la rue Menjinski et continuez tout droit par la rue Enisseyskaya, jusqu'au carrefour des rues Enisseyskaya et Lenskaya. Une fois arrivé au signal lumineux du carrefour, tournez à gauche et traversez la rue Enisseyskaya, prenez la rue Lenskaya. Allez tout droit, environ 70 mètres. Vous allez voir l'Entrée de l'Hôpital clinique municipal A.K. Eramichantsev.
En voiture
Pour y arriver du centre-ville: Prenez l'avenue Mir. Tournez à droite, sur la rue Lyettchik Babouchkine, ensuite conduisez sur la ligne gauche et Vous sortirez sur la rue Enisseyskaya. Conduisez tout droit par la rue Enisseyskaya – jusqu'à la rue Lenskaya. Trournez gauche, sur la rue Lenskaya. Vous allez voir l'Entrée de l'Hôpital clinique municipal A.K. Eramichantsev.
Pour y arriver de la MKAD (Voie périphérique automobile de Moscou): Sortez sur la rue Ostachkovskaya, ensuite conduisez tout droit par la rue Enisseyskaya, jusqu'à son croisement avec la rue Petchorskaya. Retournement. Conduisez tout droit jusqu'au signal lumineux sur la rue Lenskaya, ensuite tournez à droite – sur la rue Lenskaya. Vous allez voir l'Entrée de l'Hôpital clinique municipal A.K. Eramichantsev.

Coordinates: 55.865801, 37.666290