+7(499)344-03-03 7(916)657-61-72 24 Prenez Votre rendez-vous 24h sur 24
Записаться на прием
Oganes Edouard Dilanyan MD, PhD
Chirurgien-urologue-oncologue
image/svg+xml Hôpital clinique municipal A.K. Eramichantsev
15, rue Lenskaya, Moscou
+7(499)344-03-03
7(916)657-61-72
24 Prenez Votre rendez-vous 24h sur 24

Consequences de la RTU de l'adénome

Dans cet article

Les complications après une opération de l'adénome de la prostate – c'est un thème extrêmement important pour les hommes qui s'apprêtent à une opération de la résection transurétrale ou à une chirurgie ouverte. Dans cet article, nous allons Vous présenter toutes les complications et toutes les conséquences possibles qui suivent l'enlèvement de l'adénome de la prostate, la période postopératoire et la réhabilitation après une chirurgie de la résection transurétrale de l'adénome.

CONSEQUENCES DE LA RTU DE L'ADENOME

Dans ma pratique, je suis une règle simple: si l'on prescrit au patient quelque intervention chirurgicale, je lui présente tous les risques et toutes les complications possible et j'insiste à ce qu'il prenne sa décision le lendemain de notre discussion au plus tôt, et non pas lors de notre discussion.
Et ceci pour une simple raison: la décision du patient doit être prise de manière consciente et en tout équilibre, le patient doit connaître et être en mesure d’évaluer tous les risques. Ceci contribue à une meilleure collaboration entre le docteur et le patient et, par conséquent, à un meilleur résultat.

En ce qui concerne notamment les conséquences de l'enlèvement de l'adénome de la prostate, nous discutons aussi bien les moments négatifs postopératoires légers et passagers que les complications graves et les voies de leur élimination. Les douleurs et l'incontinence urinaire après une RTU de la prostate, l'inflammation et la température, l'hémorragie et du sang dans l'urine, la miction fréquente et l’urine trouble, la réhabilitation et le régime après l’intervention – tous ces problèmes exigent une étude détaillée.

Période postopératoire après une RTU de l’adénome

Syndrome RTU

C’est la résection transurétrale – la RTU de l’adénome de la prostate qui est la méthode d’enlèvement de l’adénome la plus répandue. C’est le syndrome RTU – une intoxication par l’eau, qui est la complication la plus grave après cette chirurgie. Le problème c’est que l’eau de nettoyage utilisée lors de l’intervention peut s’absorber dans le flux sanguin et provoquer une «intoxication par l’eau». C’est une complication dangereuse qui pourrait exiger même une réanimation. La solution isotonique de liquide dans laquelle on a affaire à une énergie unipolaire, provoque une destruction d’érythrocytes et des troubles de l’état électrolytique du sang. Cela pourrait supposer un danger létal, notamment pour les patients souffrant des maladies cardiaques. Bien qu’on n’ait le syndrome-RTU que dans 0,3% des cas, ce type de complication de la RTU de la prostate sert de raison pour le renoncement à une RTU unipolaire.

NB!!! Cela ne se passe qu’en cas d’une RTU unipolaire. C’est pour cette raison que nous n’appliquons que les méthodes bipolaires et plasma-cinétiques lors desquelles on utilise du liquide physiologique au lieu de l’eau et, par conséquent, on n’a pas de développement du syndrome-RTU.

Hospitalisation après une RTU de la prostate

Si avant, en cas d'une résection transurétrale unipolaire de l'adénome de la prostate le patient était hospitalisé pendant 7-10 jours, à présent les technologies modernes permettent de réduire le délai de l'hospitalisation jusqu'à 1-3 jours. De même pour la pause d'un cathéter urinaire lors de la période postopératoire, après une RTU de l'adénome de la prostate: actuellement, le cathéter n'est posé que pour un délai de 24-48 heures.
Lors de la période postopératoire, pendant un certain temps, il peut y avoir du sang dans l'urine et, plus rarement, une incontinence urinaire minuscule et une miction fréquente. Tous ces phénomènes sont passagers: ils ne durent que 2-4 semaines et ne se répètent plus jamais.

Douleurs après une opération RTU de l’adénome de la prostate

L’apparition de douleurs après une RTU de l’adénome de la prostate est causée par certaines raisons: utilisation de cathéters en plastique, inflammation, vessie surchargée et anesthésie qui n’est pas réalisée à temps.

NB!!! Nous utilisons des cathéters tendres en silicone qui sont posés à court terme. Nous prescrivons des médicaments anesthésiques obligatoires et nous ne commettons pas d'inflammations, ni de surcharge de la vessie.

Hémorragie après une RTU de l'adénome de la prostate

Lors d’une résection transurétrale de la prostate, on coupe les tissus par en boucles spécifiques. Il est évident que cela aboutit à un endommagement des capillaires et à une perte de sang. Cependant, les chirurgies bipolaires et plasma-cinétiques accompagnées d’une coupe de tissus permettent d’effectuer une coagulation de vaisseaux. Cela nous offre la possibilité de nous passer de l’hémorragie et, en même temps, nous enlevons tranquillement l’intégrité du tissu qui a subi des changements adénomateux.

Température après l’enlèvement de l’adénome de la prostate

En cas de toute intervention chirurgicale, on peut avoir affaire à une inflammation et, suite à celle-ci, une hausse de la température du corps. C’est pour cette raison que nous effectuons des analyses d’urine et de sang avant toute opération, ce qui exclut la présence de changements inflammatoires.
Nous prescrivons des antibiotiques à large spectre et nous continuons leur utilisation jusqu’à 5-7 jours après l’opération.

NB!!! Pour les instruments, nous utilisons «STERRAD» – stérilisateur de plasma, qui assure pour les patients une garantie contre les infections. C’est la raison pour laquelle le taux des inflammations dans notre clinique est presque égal à zéro.

Complications après une opération RTU de l’adénome de la prostate

Incontinence urinaire après une RTU de l’adénome de la prostate

L'incontinence urinaire après une RTU de l'adénome de la prostate est liée à l'endommagement du  sphincter de l'urètre. C'est surtout suite à l'utilisation d'un résectoscope unipolaire qu'une incontinence urinaire apparaît après un enlèvement de l'adénome de la prostate. Par contre, le résectoscope bipolaire ou «plasma» permettent d'éviter ce genre de complications.

Le traitement d'une incontinence urinaire après une RTU de l'adénome consiste en exercices de Kegel pour les hommes, mais on ne peut les faire que 2 ou 3 semaines après la RTU de l'adénome de la prostate.

Miction fréquente après l'enlèvement de l'adénome de la prostate

Cette situation est causée par deux facteurs: irritation de récepteurs après une RTU de l' prostate et «l'habitude» de la vessie à de fortes contractions. La miction fréquente apparaît chez les 20-30% des patients ayant subi ce type d'intervention. On s'en rétablit 1 ou 2 semaines après la RTU de la prostate.

Urine trouble après une RTU de l’adénome de la prostate

Ce n’est pas une complication, mais une situation ordinaire. Dans un délai maximal de 1 mois après la RTU de l’adénome l’urine devient trouble. Il n’y a rien de dangereux, mais il est indispensable de s’adresser à un médecin. L’urine trouble ou la présence du sang dans l’urine après une RTU de l'adénome pourraient être liés à la déjection de la croûte de la surface de la prostate enlevée.
On pourrait faire une comparaison avec la déjection de la croûte sur la plaie, par exemple, après une lésion sur le genou. 1 ou 2 semaines après on a une déjection de la croûte. On a le même processus de déjection de croûte après l’opération de RTU de l’adénome de la prostate. Contrairement au genou, la croûte de la prostate se fait toujours lavée par l’urine de manière permanente: d’ici – l’apparition de l’urine trouble.

Stricture de l’urètre après une RTU de l’adénome de la prostate

Pour la plupart des cas, ce sont surtout les urologues inexpérimentés qui ont ce genre de complication, soit cela arrive suite à l’utilisation d’un équipement ancien. C’est l’endommagement électro-chirurgical de l’urètre qui provoque ce type de complication. L’apparition d’une stricture de l’urètre exige une nouvelle opération.

NB!!! Notre expérience et nos équipements modernes permettent de garantir l’absence de ce genre de complications.

Réhabilitation après une opération de RTU de la prostate

De manière générale, l’opération de RTU de l’adénome de la prostate n’exige pas une réhabilitation spéciale. Dans la plupart des cas, les patients reprennent leur travail une semaine après l’intervention. Beaucoup de patients nous posent la question suivante: «est-ce que nous aurons des problèmes d’érection après une opération de RTU de l’adénome de la prostate?». Non. En cas de résections bipolaire ou de plasma, réalisées de manière correcte, l’érection s’améliore dans presque tous les cas, ce qui est lié à la normalisation du flux du sang artériel vers le pénis.

Your city - Ashburn. Learn how we can organize your visit to Moscow for treatment.
Prenez un rendez-vous
Reviews
Olga K.

Ca fait déjà environ 6 ans que notre famille connaît docteur Dilanyan. Je dis «notre famille», car grâce à lui que je peux prononcer cette expression maintenant.  Jugez Vous-mêmes. Je suis allée le voir sur la recommandation du docteur Gévorkova E.V. – gynécologue, un docteur très professionnel. C'était lorsque j'avais un taux de leucocytes 17.000 ou plus dans l'urine et, en plus, ma cystite ne commençait pas juste après le rapport sexuel (que je n'avais pas plus tôt que tous les 5 ans), mais elle ne me laissait pas tranquille du tout: elle ne cessait pas et, en plus, elle devenait insupportable après un rapport sexuel. J'avais alors 33 ans. C'était en 2010. Je n’arrivais pas à tomber enceinte, les gynécologues ne pouvaient rien avec mes résultats des analyses d’urine et l’inflammation permanente. 3 urologues me regardaient avec un regard triste (installés derrières leurs bureaux de chêne, avec des palmiers dans leurs bureaux et des statuettes du «petit garçon urinant» dans les salles d’attente) et écrivaient ces conclusions banales «autre cystite chronique», en me prescrivant «phytolysinium», des herbes et des antibiotiques. Ils ne me proposaient même pas de venir les voir une seconde fois. Ils se débarrassaient de moi et c’est tout. Personne d’entre eux ne m’a même examinée. Après m’avoir examinée, le gynécologue a conseillé d’aller voir docteur Dilanyan dont je lui ai très reconnaissante jusqu’à présent. J’ai appelé. A l’époque il recevait les gens à l’Hôpital d’aviation N7, à Sokolniki, dans un bureau ancien et très simple. Il m’a examinée, il a fait un examen ultrason, il m’a expliqué de manière très détaillée ce qui n’allait pas. Il a même fait un dessin. Il m’a envoyé faire une tomodensitométrie chez un spécialiste concret, en disant ce qu'il fallait faire, quand et comment. En fait, j’ai réuni toutes les analyses sans une difficulté particulière, nous avons exclu le problème potentiel le plus dangereux. Diagnostic – urètre béant dans le stade négligé. Solution – opération de transposition de l’urètre. Le temps que je me préparais à l’intervention, mon époux continuait à se faire examiner chez les andrologues et les urologues pour les problèmes de la fertilité. Spermogramme, examen ultrason, analyses. Les résultats des spermogrammes étaient faibles les uns des autres. J’en ai parlé au docteur Dilanyan lors d’un de nos rendez-vous. Il m’a demandé de sortir et il a invité mon mari dans son bureau. 10 minutes après j’ai entendu docteur Dilanyan crier derrière la porte: «Bingo!». Diagnostic – varicocèle. On a opéré mon mari plus tôt que moi. Mon mari a 31 ans. Une opération Marmar, d’orfèvre, avec une anesthésie spinale. Appel à la femme après l’opération pour lui annoncer que son mari allait passer à l’hôpital 1 nuit, dans une chambre propre, entouré d’un personnel très bienveillant. Après l’opération, sortie de l’hôpital dans 1,5 jour. Réhabilitation complète après l’opération – environ 6 mois. La spermatogenèse devenait de plus en plus bonne et elle a été totalement restituée en 6 mois. Mon intervention – une transposition de l’urètre, anesthésie spinale, 1 jour d’hospitalisation. Un personnel très attentif. D’ailleurs, la nourriture y était très bonne. Un travail d’orfèvre. L’intervention n’était pas une des plus faciles, mon cas était assez grave. Je m’en suis sortie facilement, sans aucune douleur. La restitution de la muqueuse et de la flore étaient sous contrôle permanent du docteur Dilanyan. Parallèlement, il était en contact permanent avec mon gynécologue et même avec mon gastro-entérologue, car je souffre d’une maladie ulcéreuse.  La réhabilitation totale a duré 7 mois. Pas de récidive depuis cette époque, et la vie sexuelle est en norme. Préservation de la famille et, enfin, naissance d’un bébé! J’ai pris l’habitude d’appeler Oganes Dilanyan pour tout problème préoccupant. Je ne permettrai aucun autre urologue de s’approcher de moi. Au cours de ces 6 ans, j’ai conseillé à 5 amis et proches d’aller se faire examiner par ce docteur. Ils sont tous extrêmement reconnaissants de leur offrir la possibilité de connaître ce docteur. Je Vous remercie, docteur Dilanyan, pour tout ce que Vous avez fait pour notre famille! C’est un spécialiste très instruit et très attentif. Un travail précis, sans faute et un diagnostic rapide, aucun mouvement de trop, aucune analyse de trop. Il ne fait pas courir ses patients. Il résoud un très grand nombre de problème à distance, par téléphone. Tout est fait de manière extrêmement bienveillante. Il explique tout de manière compréhensible et accessible. Il est quelqu'un de très attentif. Il ne Vous oublie pas après l'opération: il appelle, il se rensegne, il Vous demande comment Vous allez. 

Consequences de la RTU de l'adénome
lire la suite
Alexey K.

Il est arrivé une fois que j'ai eu des problèmes graves urologiques qui m'empêchaient de mener une vie normale. Après de longs tourments et courses effectués dans divers hôpitaux, dont la plupart étaient en vain, mon fils m'a présenté docteur Oganes Dilanyan. Et sans docteur Dilanyan, comme la pratique me l'a montré, tout finirait très mal, aussi mal que possible. Docteur Dilanyan a effectué tous les diagnostics indispensables dans sa clinique. La situation était compliquée – fistule entéro-vésicale et adénome de la prostate. Ensuite, on a effectué une intervention d’urgence pour la fistule. Je suis sortie de l’hôpital et au bout d’une certaine période j’ai de nouveau rencontré docteur Dilanyan afin de continuer le traitement. Le jour même de l’hospitalisation, on a effectué l’intervention d’enlèvement, 4 jours après je suis sorti de l’hôpital, et quelques jours après, une période nouvelle dans ma vie a entamé, avec une toute nouvelle qualité. Outre l’énorme reconnaissance à Oganes Dilanyan que j’exprime, je ne peux ajouter rien que mon impression que j’ai eue de lui en tant qu’individu – charisme puissant, des mains magnifiques, certitude et un sens d’humour parfait. 

Consequences de la RTU de l'adénome
lire la suite
Evgenyi K.

Mon père a eu des symptômes très désagréables urologiques et proctologiques. C'est à docteur Dilanyan qu'il s'est adressé. Celui-ci a insisté sur un diagnostic urgent. Après un nombre de diagnostics effectués – rectoscopie, colonoscopie, cystoscopie, on a établi des diagnostics: fistule vésico-intestinale, tumeurs dans l'intestin et adénome de la prostate. Les parties de colonoscopie et de proctologie des opérations a été réalisée par Oganes Dilanyan, mais il nous a garanti un niveau très élevé en matière de renseignements nécessaires. Nous savions tout ce dont nous avions besoin et dans la forme nécessaire. Nous étions au courant de tout et sous la forme dont on avait besoin. Docteur Dilanyan, lui-même, a assisté à l’opération d’élimination de la fistule du côté de la vessie. C’est docteur Dilanyan qui a réalisé l’opération suivante (3 semaines après la première intervention), celle de l’élimination de l’adénome de la prostate. Toutes les deux interventions ont été réussies, mon père a commencé à vivre une vie toute différente, la physiologie s’est mis à fonctionner de la manière ordinaire. Toute ma famille exprime sa reconnaissance à docteur Dilanyan. Je conseille à tout le monde de s’adresser à lui. C’est un professionnel du domaine, un homme d’une grande délicatesse d’âme qui inspire de l’optimisme et de l’assurance dans l’issue bien réussie ce qui est aussi important que son professionnalisme certain.

Consequences de la RTU de l'adénome
lire la suite
Docteur Amroyan

Je voudrais exprimer ma reconnaissance et mes remerciements au docteur Dilanyan – un médecin qu’on dirait Dieu m’a envoyé! Mais je vais parler de tout cela pas à pas. Je suis médecin, moi-même, mais nous, les médecins, nous tombons maladies nous aussi. On m’a diagnostiqué un adénocarcénome de fascia prostate dans une étape bien négligée de la maladie. Je ne vais pas Vous raconter d’histoires sur les émotions que j’ai eues dans cette période. Ce ne sont que ceux qui ont souffert de la même maladie qui pourront me comprendre. On me conseillait de partir en Allemagne, en Israël. Mais un de mes copains médecins-urologues m'a proposé de m'adresser au docteur Dilanyan qui, dans cette période, était à Erévan. On dirait que c'était le destin. Docteur Dilanyan a effectué cette opération de manière superbe d'élimination de la tumeur (négligée) par la laparoscopie. Il y a déjà un an et trois mois – je me sens très bien, je vis ma vie en pleine ampleur, toutes les fonctions de l'organisme se sont rétablies en un an. Merci beaucoup, DOCTEUR JAN.

Consequences de la RTU de l'adénome
lire la suite
Comment nous rejoindre:
Hôpital clinique municipal A.K. Eramichantsev

15, rue Lenskaya, Moscou
Transport en commun
Station du métro Babouchkinskaya, premier wagon du centre. Sortez à Votre droite et tournez à droite, encore une fois. A la sortie du Métro, Vous Vous retrouverez dans la rue Enisseyskaya et, pour une meilleure orientation, Vous verrez, à Votre gauche, la Chapelle de St.Nicolas. Prenez la rue Enisseyskaya et continuez tout droit, environ 300 mètres. Ensuit traversez la rue Menjinski et continuez tout droit par la rue Enisseyskaya, jusqu'au carrefour des rues Enisseyskaya et Lenskaya. Une fois arrivé au signal lumineux du carrefour, tournez à gauche et traversez la rue Enisseyskaya, prenez la rue Lenskaya. Allez tout droit, environ 70 mètres. Vous allez voir l'Entrée de l'Hôpital clinique municipal A.K. Eramichantsev.
En voiture
Pour y arriver du centre-ville: Prenez l'avenue Mir. Tournez à droite, sur la rue Lyettchik Babouchkine, ensuite conduisez sur la ligne gauche et Vous sortirez sur la rue Enisseyskaya. Conduisez tout droit par la rue Enisseyskaya – jusqu'à la rue Lenskaya. Trournez gauche, sur la rue Lenskaya. Vous allez voir l'Entrée de l'Hôpital clinique municipal A.K. Eramichantsev.
Pour y arriver de la MKAD (Voie périphérique automobile de Moscou): Sortez sur la rue Ostachkovskaya, ensuite conduisez tout droit par la rue Enisseyskaya, jusqu'à son croisement avec la rue Petchorskaya. Retournement. Conduisez tout droit jusqu'au signal lumineux sur la rue Lenskaya, ensuite tournez à droite – sur la rue Lenskaya. Vous allez voir l'Entrée de l'Hôpital clinique municipal A.K. Eramichantsev.

Coordinates: 55.865801, 37.666290