+7(499)344-03-03
Inscrivez-Vous à une consultation
Tout le site
Inscrivez-Vous à une consultation
Oganes Edouard Dilanyan MD, PhD
Chirurgien-urologue-oncologue
+7(499)344-03-03

BLOGUE

Le calcul de la vessie

Je viens d’opérer un procureur. J’ai sorti de son vessie un calcul d’une grandeur d’environ 5cm. Et parfois, les calculs grandissent en se partageant en plusieurs couches. En ce cas-là, si les coupe, on verra une image bien concentrique.
.    ..Et alors, je donne ce calcul au procureur.
- Le-voilà, tenez.
- Et qu'est-ce que je vais en faire?
- C'est une pierre semi-précieuse.
- C'est vrai?
- Oui-oui. La partie de la coupe a une très belle apparence...
- Je Vous remercie.
- Venez me voir dans deux semaines, on Vous enlèvera les sutures.
Deux semaines après.
- Bonjour, Docteur!
- Bonjour. Vous êtes venu Vous faire enlever les sutures, n’est-ce pas?
- Oui. Regardez, Docteur! – Il me montre son gant avec la grande pierre dessus.
- Ce n’est pas vrai???!!!
- Oui, oui! Le joailler m’a dit qu’il n’avait jamais vu une telle merveille! 
En réalité, la pierre était merveilleuse. Elle était jaunâtre, avec des mouchetures rougeâtres et des teints bruns…

BLOGUE

- Mon Dieu, est-ce que tu serais en train de me punir pour les péchés, pour ceux de mon père, de mon grand-père et de mon arrière-grand-père! – a-t-il dit Dilanyan – Prince de Goris, médecin-urologue par cumule. – Car il serait vraiment trop injuste de punir quelqu’un de cette manière, pour seulement ses péchés propres!
- Oganes, je suis, moi aussi, pas mal instruite et j'ai lu Hodja Nasreddin, – lui a-t-elle répondu la rédactrice d'une revue à la mode, en frappant des ongles sur le bureau, – Mais je ne pourrais jamais faire publier cet article!

Ce matin ce petit miracle m'a tendu les mains (j'aurais cru volontiers qu'un enfant de deux semaines pourrait tendre les mains de manière orientée) et a émis un nombre de sons ridicules. – Nous l'avons appelé Ivan! Et Votre nom aussi, si l'on le traduisait, il serait de même: Ivan? – Le père de l'enfant est heureux, il me tend prudemment cette enveloppe blanche avec un visage ridé et un nez presqu'invisible...
- Oui. Johan, Ivan, Oganes, John, Giovanni, Jean... – Je lui explique ému et je prends dans mes bras le résultat de mon travail. Et qu'est-ce que je vais en faire? Qu'est-ce qu'un docteur pourrait-il faire afin de ne pas paraître ridicule comme un lourdaud qui ne sait pas comment se comporter avec un enfant?

Il faudrait noter que je suis quelqu'un qui est psychologiquement équilibré.
Mais, croyez-moi, parfois il nous arrive de tomber dans des situations qui nous pourrissent le cerveau.
C'était aujourd'hui. Je recevais des patients.
- Docteur Dilanyan, il y a une dame qui veut absolument Vous voir. Elle n'a pas de rendez-vous, mais elle dit que ce n'est que pour 5 minutes.
- Nous les connaissons bien, ces 5 minutes, – je me dis comme toujours, – d'accord, faites-la entrer.
Une dame entre. Elle est assez sympathique, elle aurait environ 50 ans.
- Bonjour, – dit-elle, – Docteur Dilanyan, chéri!

Dans les époques lointaines de son enfance, on dirait que le prince Dilanyan ne faisait pas partie de ce monde. Et à présent aussi... bien qu'il soit urologue, il n'a aucun rapport avec le métier. Alors, étant petit, il se laissait aller parfois par ce qui lui venait à l'esprit. Et lui, il pensait que comme nous vivons sur le corps de la Terre-mère, cette mère devrait normalement avoir quelqu'un qui serait le père. Laissons tout cela, on est partis dans la mauvaise direction, de nouveau. Bref, le petit Dilanyan croyait que cette Terre est un être très sale, car il y avait plusieurs autres êtres beaucoup plus petits qui étaient en train d'y vivre.